Soutien à la free party de Redon

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Lors de la free party organisée à Redon les 18 et 19 juin, les gendarmes ont gravement blessé des participant.e.s, dont un qui a eu la main arrachée par une grenade. A la lecture de cette nouvelle, nous nous sommes dit “voilà encore une violence policière illégitime” à laquelle nous nous sommes malheureusement trop habitué.e.s récemment. Puis, les images prises par les citoyens.ennes présent.e.s sur site se sont empilées,  soulevant avec elles autant de questions quant à la légalité de l’intervention des forces de l’ordre. Pire, quelques temps plus tard, une enquête accablante de Mediapart datée du mardi 6 juillet tend à démontrer que la préfecture aurait empêché les pompiers de secourir les blessé.e.s.
Ce qui s’est passé à Redon est innommable, et doit se contester par l’indignation, la mobilisation mais aussi et surtout par le droit.

C’est pour cette raison que l’association Regarts soutient l’action en justice qui se prépare pour que toute la lumière soit faite et que les responsables soient jugés. Nous invitons tous les amoureux de la liberté et des cultures alternatives à soutenir financièrement cette action et/ou partager ce post. On n’arrête pas un peuple qui danse… 

Pour faire un don : https://bit.ly/2V42sf0

L’article de Médiapart : https://bit.ly/2Uuirmw

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

DERNIERS ARTICLES

PUBLICITE

Structure active dans la production d’événements culturels depuis 20 ans sur le territoire toulousain et reconnue comme le pôle structurant dans les musiques électroniques en région Occitanie,

À PROPOS

RÉSEAUX

© 2020 REGARTS . Tous droits réservés.